Livre d’apprentissage de l’amazigh de Kamal Naït Zerrad



Album disque kabyle


Le berbère est une langue d’Afrique du Nord de la famille chamito-sémitique. Elle est parlée notamment au Maroc (35 à 40 % de la population), en Algérie (25 %), au Niger et au Mali et compte différents dialectes : chaouia, tarifit, tamazight, tachelhit… Ces dialectes se différencient en particulier par leur vocabulaire, qui peuvent être très variés de l’un à l’autre au point que certains auteurs les considèrent comme des langues différentes.

En Provence, la population berbérophone est en grande partie kabyle. C’est de Kabylie (région à l’est d’Alger) que sont venus dès la fin du XIXe siècle beaucoup d’immigrés d’Afrique du Nord, mais on compte également des Chleuhs marocains.

On estime qu’il y a aujourd’hui 1,5 million de berbérophones en France. Longtemps, la langue et la culture berbères ont été dominées par l’arabe dans les pays d’Afrique du Nord et, ainsi, une grande partie de la production culturelle et des études berbères s’est « délocalisée » en France, qui en est devenue le principal foyer. Un des exemples en est la musique : pendant longtemps, de nombreuses chansons berbères (traditionnelles ou modernes) sont produites en France, notamment à Marseille dans le quartier de Belsunce.

la politesse
Une soirée ordinaire chez Nacira Abrous, avec son mari Mustapha, leurs deux fils et un petit voisin. Nacira est ingénieure de recherche au CNRS et chercheure en socio-linguistique berbère à Aix-en-Provence.


Bibliographie +